Délégationdes Yvelines

Table ronde

Migrations et accueil dans les Yvelines

Du Tibet à la France, de Conflans au Chesnay

Le Secours Catholique et la Pastorale des migrants dans les Yvelines ont organisé le 16 mai dernier au Théâtre nouvelle France du Chesnay, une soirée-débat sur le thème de la migration et l’accueil.

Migrations et accueil dans les Yvelines

publié en juillet 2019

En ce jeudi 16 mai 2019, le public afflue aux portes du Théâtre nouvelle France du Chesnay, gracieusement mis à disposition par le maire. À 20 heures, la soirée de rencontres et d’échanges sur « Migrations et accueil dans les Yvelines, du Tibet à la France, de Conflans au Chesnay », organisée par le Secours Catholique et la Pastorale des migrants, est sur le point de commencer.

Mounir et Salah*, deux jeunes mineurs non accompagnés ont le trac. Déjà, l’obscurité se fait dans la salle, le projecteur diffuse sa lumière crue sur Mounir qui déclame un slam avec assurance. Puis, c’est au tour de Salah. Tous deux nous "scotchent" sur notre fauteuil. Le texte relate leur parcours de migration. Frissons d’émotions dans la salle puis applaudissements ! Belle entrée en matière sur le thème de la soirée.

Bernard Alibert, délégué de ATD Quart Monde dans les Yvelines a animé la table ronde où sont intervenus François Mortamet, bénévole du CCFD -Terre solidaire, Martine de Labarre, présidente de la délégation des Yvelines de la Croix rouge, Odile Roy, maître de conférence et membre de la Ligue des droits de l’homme ainsi que Tashi*, réfugiée politique tibétaine.

Avec leurs différences, les associations ont exprimé leur point de vue sur les différents thèmes abordés, notamment la situation des mineurs non accompagnés, un défi important dans les Yvelines.

Tashi* nous a délivré un témoignage émouvant, les raisons qui l’ont poussée à quitter le Tibet et la façon dont elle a vécu son arrivée en France et dans notre département.

Cette soirée a permis d’échanger et de réfléchir sur ce sujet important. Merci à tous !

* Les prénoms ont été volontairement changé.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne