Délégationdes Yvelines

Point sur les dispositifs de solidarité dans le Mantois

Café-rencontre du Secours Catholique de Mantes.

publié en janvier 2018

LFM Radio a diffusé une émission pour faire le point sur les dispositifs locaux d’aide aux personnes en situation de précarité ou sans abri, et sur la coopération entre associations et le recrutement de bénévoles.

Les invités, représentant le Secours Catholique, la Croix-Rouge et les Restos du cœur, ont témoigné coopérer régulièrement au quotidien et confirmé que toute rivalité entre les associations serait vraiment « absurde » !

Patrick Campion a évoqué les mille personnes accompagnées chaque année dans le Mantois par cent bénévoles du Secours Catholique répartis dans quatre équipes locales à Mantes, Limay-Vexin, Aubergenville et Porcheville (pour l’accueil des familles de jeunes détenus).

Il a en particulier insisté sur le besoin d’écoute des personnes en situation de précarité que nous accueillons et sur le rôle du Secours Catholique pour les aider à faire valoir leurs droits, en particulier lors des cafés-rencontres de Mantes-la-Jolie le mercredi et du Val Fourré le vendredi.

S’exprimant également au nom de la Croix-Rouge, il a expliqué le dispositif des « maraudes » autour des gares locales, et rappelé l’importance d’une formation préalable à une approche à la fois discrète et bienveillante des personnes sans abri.

Le porte-parole des Restos du cœur a quant à lui expliqué que 70 % des denrées alimentaires distribuées étaient achetées par l’association, et 30 % seulement récupérés lors de « ramasses » de produits proches de la date limite de consommation.

Interrogés sur une éventuelle « crise du bénévolat », tous deux ont expliqué que si le nombre de candidatures spontanées ne faiblissait pas, la stabilité des engagements était, notamment pour les jeunes, un défi difficile à relever.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne