Délégationdes Yvelines

PORTRAIT

Yves : « Lourdes m’a lavé le cœur »

Yves, sans domicile fixe, témoigne

Yves au pèlerinage diocésain à Lourdes en 2013.

J’ai eu le grand plaisir de discuter avec Yves dans les locaux du Secours Catholique du Mesnil-le-Roi. Sonia m’avait proposé de le rencontrer car il acceptait de témoigner de son pèlerinage à Lourdes avec le Secours Catholique et avec le diocèse.

Yves, le regard clair, la parole simple et vraie, le visage souriant et marqué par un passé que l’on imagine difficile, est actuellement sans domicile fixe. « Le regard des gens, ça fait mal. On sent qu’ils vous voient comme un clochard, un moins que rien », me dit-il.

Yves me décrit son parcours : une vie active où l’argent et les femmes n’ont pas manqué ; ensuite il se retrouve à plus de 60 ans, à la rue. Mais ce qui le rend le plus malheureux c’est le remords d’avoir abandonné successivement ses deux enfants.

« J’ai été baptisé mais cela fait longtemps que j’étais très loin de Dieu. J’allais parfois à l’église pour accompagner quelqu’un. Quand j’ai eu la chance de rencontrer, au Secours Catholique de Maisons-Laffitte, des personnes merveilleuses comme Jacqueline et Antoinette, j’ai commencé à aller à l’église de moi-même. Je me suis confessé. Le père m’a dit que Dieu pardonne tout ; mais je sais que le mal que j’ai fait n’est pas réparable. Comment mes enfants pourraient-ils me pardonner ?

 » Le Secours Catholique m’a proposé de faire le pèlerinage à Lourdes. Certains m’ont interpellé : "Tu vas au cirque ?". Mais non, il faut que j’y aille pour reprendre la foi ! Je ne suis pas bien.

 » Le pèlerinage à Lourdes m’a fait un bien énorme. On voit des malades sur des brancards, ils ont un mal plus grand que le mien ; moi, j’ai mes deux jambes qui marchent. J’ai prié là-bas pour moi, mes enfants, ma petite-fille, pour tout le Secours Catholique… À la cité Saint-Pierre, tout le monde dit bonjour, est attentionné à chacun… J’ai énormément apprécié Bernadette : sa vie, sa relation avec la Vierge. J’ai pris conscience qu’elle existe. Grâce à elle, il y a Jésus ; il existe. Le chemin de croix, quand on réfléchit, c’est beau, c’est énorme ! Lourdes m’a lavé le cœur.

 » Bernadette, Marie, le père Jean-Brice, Sonia… ils vous poussent de l’avant ; ça me rend plus fort et j’ai maintenant envie de combattre le mal qui est en moi. Depuis que je suis rentré, je prie le matin et le soir. »

Merci Yves de ton témoignage. Comme ceux qui t’ont poussé à avancer lors de ce pèlerinage, tu nous pousses aussi à avancer vers l’essentiel, les relations avec nos prochains et avec notre Père qui est aux cieux.

Témoignage recueilli par François Guillon, équipe communication du Secours Catholique Yvelines

Imprimer cette page

Faites un don en ligne