Délégationdes Yvelines

Fête des équipes au Cap Saint-Jacques

Fête des équipes au Cap Saint-Jacques

publié en septembre 2017

Le samedi 1er juillet, les équipes Élancourt - Maurepas - Coignières, Trappes et Guyancourt du Secours Catholique se sont retrouvées au Cap Saint-Jacques pour une journée de rencontre. Étaient présentes les familles logeant à l’hôtel, à Coignières et à Trappes, accompagnées par les deux premières équipes (notamment dans l’apprentissage du français et l’animation des enfants et des jeunes). L’idée principale de cette journée : se retrouver, se connaître, échanger autour d’activités créatives et ludiques, et permettre aux familles de vivre une sortie dans un cadre accueillant.

La pluie a ouvert la journée. Café et thé brûlant ont accueilli les participants. Pour introduire la rencontre, une dynamique de groupe a été lancée. Des petits groupes se sont formés en fonction de la première lettre du prénom de chacun. Après, les personnes se présentaient à tour de rôle par leur nom et leur pays d’origine. Une petite pastille de couleur était alors collée sur une carte du monde, à l’endroit même d’où chacun venait. De nombreux pays étaient représentés : Bangladesh, Cameroun, Côte d’Ivoire, Inde, Mali, Nigeria, Soudan, pour ne citer que ceux-là.

Pendant le pique-nique, madame Letarnec, maire de Guyancourt, est passée saluer les membres du Secours Catholique. Sensible à la question sociale, elle a répondu présente à notre invitation pour échanger autour d’un café, sur les questions de précarité et de migration.

Enfin, le temps s’est levé. C’est une chance, car les enfants ont pu se sortir pour s’amuser. Triominos, Passe-Trappe, hockey sur table, jeu de massacre en dégommant les frères Dalton avec des balles de tennis, volley, badminton, chamboule-tout, jeux de ballon, atelier peinture, décoration de cartes… Il y en avait pour tous les goûts. Les mamans ont décoré de jolis objets : petites boîtes volières à suspendre, bougeoirs… Les jeunes ont joué au baby-foot. Lorsque Maxime a sorti son synthétiseur, ils s’en sont donné à cœur joie pour chanter et improviser, comme le font les rappeurs de talent… La journée s’est ainsi achevée sur une note de musique et… un goûter.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne