Délégationdes Yvelines

Deux familles roms témoignent de leur parcours vers l’intégration

Un reportage auprès de deux familles roms publié récemment par « Le Courrier des Yvelines » et « Toutes les Nouvelles de Versailles », sous la signature de Florie Cédolin et avec pour titre « Être roms et s’intégrer, c’est possible », nous invite à changer de regard sur ces familles et illustre leur capacité à se sortir du cycle infernal campement illégal/expulsion administrative et à s’intégrer pleinement dans la société.

Deux familles roms témoignent de leur parcours vers l'intégration

publié en juillet 2018

Aujourd’hui logé dans un appartement à Verneuil-sur-Seine, Lulian témoigne :
« J’ai appris le français, fait des démarches pour avoir ma carte de séjour, et puis j’ai trouvé du travail. » Trois ans de CDD chez Renault à Flins, précise la journaliste. Ensuite, « j’ai cherché du travail pendant un an et j’ai fini par trouver chez [ID Logistics] aux Mureaux. J’ai aussi passé un diplôme. Maintenant, je suis préparateur de commandes. » Lulian est le père de sept enfants dont six vont à l’école : au collège pour l’aînée, à la maternelle pour la plus petite.

Anka, elle, a récemment recueilli sa fille et ses deux petites filles, expulsées du camp de Triel, dans l’appartement d’Andrésy où elle vit depuis deux ans. « Si tu veux t’intégrer en France, il faut respecter la loi, travailler, et mettre les enfants à l’école », résume-t-elle.

Le Secours Catholique accompagne ces familles et bien d’autres depuis plus de dix ans.

Source :
Reportage de Florie Cédolin, publié dans « Le Courrier des Yvelines » et « Toutes les Nouvelles de Versailles »

Imprimer cette page

Faites un don en ligne